Chutes de la Lobé

Distance

A 7 km de Kribi (route P8 Kribi-Campo)

Transport  

Moto: Gare routière de Mokolo (500 Fcfa/pax)

Hôtels  

 

Hôtel Ilomba 99912923 (plage de Bwambè) (Hôtel Florymer 96 34 02 96 (plage de Bwambè)

Restaurants

Buvettes au pied des Chutes:  La Crevette, Zeus, Phare des Chutes.

Guides locaux  

 GIC PATHPELC (chutes de la Lobé) 98242014

Guides GTPL (pont de la Lobé)

 

Description

L’estuaire de la Lobé est l’un des rares parages au monde où un fleuve se déverse dans la mer en chute. Cette localité, qui regroupe plusieurs villages ayant de spécificités diverses. C’est un véritable carrefour culturel entre la mer, ses plages à sable blanc, la forêt équatoriale et le fleuve. Ces villages constituent un point de rencontre entre les trois peuples de Kribi : les Batanga, Les Mabi et les peuples autochtones Bagyeli. 

 

Points d’intêret touristique

Les chutes de la Lobé, le village et la plage du village de Lobé, la remontée du fleuve, les arts de pêche et de capture de crevettes traditionnels, la mission catholique de Bwambè, le village et la forêt des Bagyeli de Nambimkoumbi, avec son circuit d’interprétation sur la culture du peuple Bagyeli et la pharmacopée des arbres de la forêt. 

 

Activités touristiques

- Ballade panoramique à pied des Chutes - prix conseillé/pax 3000 Fcfa— durée 20 min

- Remontée du fleuve Lobé (à pagaie) au 1er village Bagyeli —p. conseillé / pax 5000 Fcfa— durée 1 h. 

- Remontée du fleuve Lobé (à pagaie) au 2eme village Bagyeli—p. conseillé / pax 10 000 Fcfa— durée 2,30 h.

- Visite village Bagyeli et randonnée en forêt –conseillée d’estimer une compensation aux communautés entre 1000F-2000F / pax. Durée 30 min à 1 heure. Autres : feu de camp au pied des chutes avec danses traditionnelles, percussion, camping au village des Bagyeli.

 

Gastronomie

Crevettes à la Kribienne (crevettes du fleuve Lobé sautées à la sauce tomate, à l’oignon, à l’ail et aux 12 condiments secrets des Chutes de la Lobé) et grillades de poisson frais. 

 

Recommandations

Le fleuve Lobé est habité par des communautés autochtones de pygmées Bagyeli. Soucieux de préserver sa culture et son mode de vie, ce peuple de chasseurs-cueilleurs trouve en le tourisme une activité complémentaire pour son émancipation. Les visites chez la communauté Bagyeli devraient s’effectuer de façon responsable et respectueuse des mœurs et coutumes. Ceci intègre le fait que les membres de la communauté présentent elles-mêmes leur environnement et leurs occupations quotidiennes. Le touriste voudra peut être apporté des objets en nature. Si c’est le cas, il serait conseillé de penser à apporter des objets qui pourront leur être utiles (limes, torches, machettes, lampes) au lieu de leur procurer de l’alcool comme forme de rémunération, surtout dans les premières heures de la journée.  

Entreprises locales